Wednesday, April 4, 2018

UN PEU PERDU À L'ARRIVÉE ?


Un peu perdu à l’arrivée ?

Je trouve toujours étonnant que l'on puisse être effrayé à l'idée de venir aux Philippines. Et pourtant ! Vous êtes nombreux à m’avouer avoir eu de grosses frayeurs en posant le pied hors de l’aéronef qui vous avait amené.

KLM, B777

Et tous ces gens dans l’aérogare, ces employés, ces voyageurs, n’ont-ils pas des mines patibulaires ?
Enfin, pas vraiment tibulaires… mais presque !

Qu’est-ce que je suis venu faire ici, que va-t-il m’arriver ?
Au secours « Maman », je veux rentrer !

Il faut dire que les informations distillées par nos médias bien-pensant, qui sont loin de refléter la réalité des choses, y sont certainement pour quelque chose.

Comme je m’y rends assez souvent, je prends pour exemple le Terminal 3 de l’aéroport de manille. La présence policière est des plus réduite dans cette aérogare et pas un seul militaire à l’horizon.
Alors que je vous rappelle que la Loi Martiale est toujours en vigueur sur l’île de Mindanao et ce jusqu’au 31 décembre 2018.

Ça, c'est à Paris !

Oui,  il y a bien des portiques de détection de métaux, mais n’est-ce pas le cas dans tous les aéroports du monde ?

À la sortie de l’aérogare vous êtes surpris, pas de chars, pas d’auto mitrailleuse ou autres engins blindés, pas de barrages ou de contrôles de police, c’est calme, tranquille, tout se passe nonchalamment dans la douce chaleur tropicale de l’archipel philippin.
Si vous arrivez d’Europe par la KL 807, le vol KLM, Amsterdam (Schiphol), Taïpee, Manille, votre débarquement se fera au Terminal 3.

C’est un Terminal moderne, de dimension humaine, le plus grand et le plus récent des terminaux du Niño Aquino International Airport.
Il est clair, facile d’accès, relativement bien organisé, propre et les parkings se trouvent seulement à quelques dizaines de mètres du hall d’arrivée ; pas de longues courses avec les bagages pour les passagers qui arrivent.

En fait le NAIA, pour Niño Aquino International Airport, se compose de quatre terminaux bien éloignés les uns des autres. Les terminaux 1, 2, 3 et 4. C’est un peu comme si nous avions quatre aéroports en un seul !

Ça, c'est à Manille !

Le Terminal 1, je ne suis pas certain que ce soit le plus ancien, a été construit durant la Présidence de Ferdinand Marcos (décembre 1965 à février 1986). Extérieurement il ressemble plus à un blockhaus qu’à un aéroport.
Si la plupart des grandes compagnies internationales arrivent et repartent du Terminal 1, certaines comme la KLM, ANA, Delta Airlines et quelques autres arrivent désormais au Terminal 3.

Le problème que rencontrent ceux qui sont venus attendre des passagers à ce Terminal, est qu’ils n’ont pas accès directement à l’aérogare, ou alors très difficilement. Il leur faut attendre au rez-de-chaussée, au niveau des parkings. Pour les rejoindre, les passagers devront sortir de l’aérogare, traverser la route d’accès et descendre une rampe afin de rejoindre famille et amis venus les attendre. 

Partie du Terminal 1

Au cours des années 1990, du fait de la forte augmentation du nombre de départs et d’arrivées de passagers à Manille, il a été décidé de construire une nouvelle aérogare située non loin du Terminal 1, le Terminal 2.

Entrée en opération en 1999, cette aérogare, qui devait être un hub pour les vols intérieurs, est devenue le Terminal exclusif de la compagnie nationale Philippines Airlines (PAL), aussi bien pour ses vols domestiques que pour ses vols internationaux.

Construit par Aéroports de Paris pour accueillir neuf millions de passagers, le Terminal se présente sous la forme d’un bâtiment central de six étages, avec deux ailes en arc de cercle ; l’aile Nord et l’aile Sud.
L’aile Nord est utilisée pour les départs et les arrivées des vols internationaux de PAL, tandis que l’aile Sud est réservée aux vols domestiques.
La capacité de ce Terminal est de 9 millions de passagers par an.

Terminal 2

Le Terminal 3, le plus grand et le plus récent ; c’est celui que je préfère du fait de son accès aisé à partir du Cavitex, l’autoroute qui joint Manille à la Province de Cavite. Il y a sur l’autoroute une bretelle qui amène directement à ce Terminal. Oui, je sais, c’est payant, mais que de temps gagné !

Cette bretelle nous amène directement aux portes des arrivées et des départs ainsi qu’aux parkings ; comme c’est devenu facile de venir attendre des passagers. Je suis devenu un habitué du vol KL 807, celui qui nous arrive quotidiennement de Schiphol via Taïpee. À noter que ce vol, dont l’arrivée est estimée à 18 h 45, arrivait régulièrement l’an dernier entre 18 h 10 et 18 h 15 ; j’ai failli, à plusieurs reprises, manquer ceux qui nous arrivaient d’Europe. En cette saison il arrive vers 18 h 45 et vers 19 h 30 lorsque l’Europe est à l’heure d’hiver.

Nous nous parquons aussi proche que possible de la Gate number one, c’est là que je donne rendez-vous à ceux qui arrivent de France (via Amsterdam Schiphol). À cet endroit les fumeurs pourront en griller une, après une abstinence qui pour certain aura duré près de vingt-quatre heures !

La capacité du Terminal 3 est de 13 millions de passagers par an.

Terminal 3

Le Terminal 4, en fait le plus ancien, car utilisé depuis 1948, rassurez-vous il a été rénové à de nombreuses reprises, reçoit les compagnies qui assurent des vols locaux et régionaux comme Cebgo, AirSWIFT, Air Asia (Philippines) et SkyJet.
Il est également appelé le Manila Domestic Passenger Terminal.

Il y a en projet la construction d’un cinquième Terminal, mais je n’ai à ce jour aucune autre information à vous donner concernant ce projet.

Le projet de la construction d’un nouvel aéroport à Cavite (Sangley Point), à l’emplacement de la Danilo Atienza Air Base, semble avoir été abandonné et ne devrait donc pas sortir des cartons.

Pourtant, le projet était bien avancé et j’étais presque persuadé qu’il s’agirait là de la réalisation phare de  la présidence Aquino. Je m’étais trompé ! Certainement trop proche du NAIA, (j’en ai parlé dans un autre billet), ce qui fait que ce dernier aurait dû être fermé, partiellement tout du moins.

Il semblerait que nous nous dirigions, afin de désengorger le NAIA arrivé à saturation avec plus de quarante millions de passagers par an, vers l’utilisation de l’aéroport International de Clark qui se situe à quatre-vingts kilomètres au Nord de Manille dans la province de Pampanga.

Terminal 4

Le NAIA n’a qu’une seule piste pour les gros porteurs ; une 06 / 24, piste orientée au 061º et au 241º  d’une longueur de 3737 mètres.
La seconde piste, dite piste secondaire, d’une longueur de 2.367 mètres, la 13 / 31, orientée au 136º et au 316º, ne sert que pour les décollages des petits porteurs du genre A 320, ATR 42 et 72, Dornier 328, etc. et l’aviation privée.

Actuellement et dans sa configuration, le NAIA ne peut assurer plus de 40 décollages et atterrissages par heure. Des solutions sont ou ont été envisagées afin de porter les mouvements d’aéronefs à 60 par heure.

Outre le projet de Sangley pointe, qui comprenait deux pistes parallèles et un métro aérien joignant l’aéroport au centre-ville de Manille, la construction d’une seconde piste au Sud de la piste 06/24, piste qui aurait eu une longueur de 2.100 mètres, a également été abandonnée.


Pistes actuelles et Terminaux du NAIA

Il semblerait que nous nous dirigions vers :
La relocalisation des vols privés du NAIA à Sangley Point, avec interdiction de vol de 07 h à 15 h,
L’utilisation quasi simultanée des deux pistes pour les décollages.
Et surtout, une utilisation de plus en plus importante de l’aéroport international de Clark.

Clark, c’était jusqu’en 1991 la plus grande base aérienne américaine en dehors des États-Unis.

Suite à l’éruption du Mont Pinatubo et au violent cyclone qui a suivi cette catastrophe, la base a été totalement détruite. Les Américains ont rétrocédé cette base aux Philippines et l’aéroport a rouvert en 1993 sous le nom de Clark Special Economic Zone.

Sous la Présidence de Fidel V. Ramos (1992-1998), il avait été décidé que Clark devienne, une fois le NAIA arrivé à saturation, l’entrée principale du transport aérien sur l’archipel.
Utilisé principalement par les avions cargo venus charger les produits fabriqués dans les deux zones franches de Subic Bay et de Clark, l’aéroport a petit à petit été utilisé par les compagnies low cost ; principalement du fait de ses redevances aéroportuaires nettement moins élevées que celles appliquées au NAIA.

En 2003, sous la présidence de Gloria Magapagal Arroyo, l’aéroport a été nommé Diosdado Magapagal airport, puis Clark International Airport en 2012.

Clark International Airport

L’agrandissement du terminal, terminé en 2008, permettait d‘accueillir jusqu’à 2 millions de passagers.

En 2013, la deuxième phase de l’agrandissement du terminal, permet à ce dernier d’accueillir jusqu’à 4,2 millions de passagers.

La construction d’un deuxième terminal, construction qui devrait être achevée courant 2020, portera la capacité de Clark International à 12, 2 millions de passagers par an.  
La construction de deux nouveaux terminaux, qui devrait s’achever en 2025, portera la capacité totale de Clark International Airport à 110 millions de passagers.

Le principal avantage de Clark est que l’aéroport dispose de deux pistes parallèles, orientées 020º/200º.
La piste principale, la 02R/20L, d’une longueur de 3.200 mètres et d'une largeur de 60, est équipée d’un système d’atterrissage aux instruments de précision.
La piste secondaire, la 02L/20R, d’une longueur de 3.200 mètres et d'une largeur de 45 mètres, est utilisé pour les vols à vue (VFR), car ne possédant pas de système d’atterrissage aux instruments.

Il est prévu, à court terme, de faire passer la longueur des deux pistes de 3.200 à 4.000 mètre et d’installer un système d’atterrissage aux instruments de précision sur la piste 02L/20R.

Airbus A380

Quelles sont les compagnies aériennes qui utilisent actuellement cet aéroport ?
AirSWIFT, Asiana Airlines, Cathay Deagon, Cebu Pacific, Emirates, Jetstar Asia Airways, Jin Air, Philippines Airlines, Platinum Skies Aviation, Qatar Airways et Scoot. 


Principal inconvénient de l’aéroport de Clark.
Même si la ville d’Angeles (Clark) est désormais reliée à la capitale Manille par une autoroute, cette  dernière, seulement à deux voies, est parfois bien encombrée. Si l’on peut estimer à une heure trente le trajet Clark / Nord de Manille, ceux qui ont un vol de connexion en partance du NAIA devront s’y prendre bien à l’avance. Joindre le North Luzon Expressway (Nord de Manille) au NAIA, en passant par EDSA (Epifanio De los Santos Avenue), puis Roxas Boulevard et enfin Airport Road, peut prendre des heures.

Pour ceux qui ne le sauraient pas, je rappelle que : si le tampon de l’Immigration sur votre passeport 
vous donne droit à un séjour de trente jours sans autre formalité, il vous est également possible de demander un visa de deux mois lors de votre passage à l’immigration. 

D’autre part, je conseille aux nouveaux arrivants de faire l’achat d’une carte SIM et d’un mois d’Internet illimité ; le coût 1.000 pesos. La jeune fille chargée de la vente des cartes SIM se fera un plaisir de l’installer dans votre portable sans aucun problème.

Profitez également du fait que vous êtes à l’aéroport pour faire du change.
Ces derniers temps, c’était la BDO (Banco De Oro) qui offrait le meilleur taux Euro/Peso.



Un peu perdu à l'arrivée ?
Contactez-moi.

Notre van et son chauffeur viendront vous accueillir à votre descente d'avion.
Que ce soit pour toute destination sur Luzon ou pour venir à Ternate me rencontrer.
La distance qui sépare l'aéroport de Ternate est de cinquante kilomètres et le trajet s'effectue normalement en une heure et quinze minutes.

Van de dix places, mais limité à six passagers avec bagages. 

À toutes et à tous je souhaite une excellente fin de semaine, que la force soit avec vous.

Expériences, avis, critiques et commentaires, comme d'habitude sont les bienvenus.



ME CONTACTER POUR


COMMANDER MES LIVRES
VAN AÉROPORT et TRANSPORT SUR LUZON,
LOCATION MAISON / CONDOMINIUM À TERNATE,
TERRAINS À VENDRE,
CIRCUITS TOURISTIQUES SUR MESURE,
PÊCHE / PÊCHE PROMENADE EN MER,
ÉTUDES ET PRÉ-ÉTUDES DE MARCHÉ,
CRÉATION DE SOCIÉTÉ / JOINT-VENTURE / PARTNERSHIP,
ENQUÊTE, CONTRÔLE ET SURVEILLANCE,
STAGE D’ADAPTATION À L’EXPATRIATION EN IMMERSION, (NEW)
ME POSER DES QUESTIONS EN RAPPORT AVEC LES PHILIPPINES.
                        UN SEUL MAIL : asiatribart@gmail.com

Retrouvez-moi sur  :
Les articles de ce blog sont © Copyright protected. Leur reproduction, mise en réseau public ou privé, sous quelque forme sont interdites sans l'accord préalable de l'auteur.

Prendre sa retraite aux Philippines,
Pourquoi ?
7107 îles, plus de 36.000 kilomètres de côtes,
   des  milliers de plages de sable blanc, le soleil toute l’année ;
des montagnes qui culminent à près de 3.000 mètres,
la jungle, les forêts, des paysages grandioses.

Une population chaleureuse et accueillante, des tribus colorées.
Un excellent service de santé à un prix abordable. Le coût de la vie,
   un des plus bas au monde ; de nombreux avantages offerts aux retraités,
pas d’impôts ni de taxes.

      Rendez-vous sur la page livres pour en savoir plus.


Épouser une Femme Philippine”,

sous titré, 

Chercher Trouver et Marier une Pinay,





S’adresse à tous les hommes occidentaux  qui souhaitent trouver aux pays des 7.107 îles celle qui deviendra la compagne de leur vie.


Un livre complet qui aborde tous les sujets sans tabous.

Plus d’information sur la page ‘’livres’’


Mon petit livre 

101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible. 




Vous trouverez plus d’information sur la page ‘’Livres’’



 EST-ELLE réelle ?
              Est-elle celle qu’elle
                Prétend être ?

Enquêtes et Investigations
                   Aux Philippines



















Monday, February 12, 2018

RAPPROCHEMENT FRANCO-PHILIPPIN !

Je vais aujourd’hui vous raconter l’histoire d’un rapprochement franco-philippin, une histoire simple, comme il y en a de plus en plus ces derniers temps. Rassurez-vous, cela n’a rien à voir avec l’économie, la diplomatie ou la géopolitique.

Pour tout dire il s’agit d’une affaire commencée sur un site internet il y a plus d’un an et qui se poursuit de nos jours, ceci pour le plus grand bonheur des deux protagonistes.

Comme je l’explique dans mon petit livre ‘’Épouser une Philippine’’ vous êtes de plus en plus nombreux, vous Messieurs les Européens, à venir chercher et pour la plupart d’entre vous à trouver, le bonheur aux Philippines.

La Plage de Loretta Del Mar, futur Beach Resort 

La Philippine, nous disons ‘’Pinay’’ ici, possède de nombreuses qualités, j’en ai souvent parlé, je ne reviens pas trop dessus. Cependant, si l’une de ces qualités est de parler la langue de Shakespeare, mais croyez-en mon expérience ce n’est pas, loin de là, sa première qualité, cette qualité est d’une grande importance. Je considère qu’avoir à converser en langue anglaise est plus facile que d’avoir à parler en Thaï, en Khmère ou en Lao, même si nous ne sommes pas tous ‘’Fluent in English’’. Je sais, certain se contentent du braille, mais pour une relation de longue durée il est préférable de pouvoir échanger, un couple doit pouvoir se parler et se comprendre.

Dire ‘’je t’aime’’ en anglais, ce qui doit nous donner ‘’I love you’’ est tout de même plus à notre 
portée que de dire  ‘’P̄hm rạk khun’’ (thaï) et encore, à la condition de pouvoir le prononcer. 
Je ne suis pas certain que devant la difficulté de la chose vous y croyez vous-même.


J’en ai connu de ces couples qui n’avaient rien à se dire ou qui, plus précisément, se trouvaient dans l’incapacité de communiquer du fait de la barrière de la langue. En général ces couples ne restent pas très longtemps ensemble.
L’homme va aller retrouver des compatriotes, souvent dans des bars à ‘’Dames’’ et s’abreuver copieusement à longueur de journée tandis que la dame va rechercher la compagnie de ses congénères.

N’avez-vous jamais vu de ces couples dans des restaurants sous les tropiques ?  Lui, la petite soixantaine légèrement rondouillarde, elle toute petite, paysanne à peine dégrossie, fraichement arrivée de sa campagne et qui a épousé cet étranger uniquement pour mettre sa famille à l’abri du besoin. Aucun échange de paroles durant toute la durée du repas. L’homme va payer, peut être prendre sa compagne sous le bras et sortir.


Avec la ‘’Pinay’’ cela ne se passe généralement pas ainsi. La Pinay parle, elle n’arrête pas de parler, souvent de tout et de rien, mais au moins elle parle. Une certaine complicité va ainsi pouvoir se développer au fur et à mesure de la relation. Vous allez pouvoir ainsi apprendre à mieux la connaître, tout comme elle va apprendre à vous connaître.

Mais venons  à l’histoire de R et E.
Tout commence, pour moi tout du moins qui ne suis que simple témoin de cette affaire, par un courriel que je reçois le 28 janvier 2016 et ainsi rédigé : « Bonjour, je souhaite commander la version électronique du livre. Dites-moi comment vous régler ? » Merci d’avance. René.

Vous l’avez compris, il s’agit du livre ‘’Épouser une Philippine’’. Je lui réponds en lui faisant parvenir quelques informations et extraits du livre.


Le même jour je recevais le paiement sur mon compte PayPal et je lui faisais parvenir le livre et ses annexes.

Bonsoir R, Eh oui, il est ici 19 H 15 et il fait nuit depuis une bonne heure.
C'est l'hiver aux Philippines, le ciel est dégagé, les étoiles brillent, la température est de 28 º C, la pression de 1013 mb et le vent souffle de l'Est pour 9 kt. Je suis sur la terrasse en teeshirt.
Nous accusons bonne réception de votre virement de € 15, sur notre compte PayPal France, correspondant à l'achat du livre "Épouser une Philippine". En attachement le e-book au format PDF et ses annexes.

Ne pas hésiter à me demander des informations et / ou des explications complémentaires. Je vous souhaite une excellente continuation, "Mabuhay" (bienvenue) si vous passez sur nos îles. Bien cordialement, Domy.

Riz en terrasse

Donc, à ce stade, quelque chose de tout à fait normal et classique. Un homme français, qui est en contact avec une jeune femme philippine via un site de rencontre et qui souhaite acquérir mon livre, afin de mieux appréhender la culture de la personne avec laquelle il est en relation virtuelle.

Le lac et le volcan Taal

Toujours le même jour, René accusait bonne réception du livre de la manière suivante :
J’avais également envoyé quelques photographies.

« Bonsoir Domy, Enchanté de faire ainsi votre connaissance. J’ai 62 ans et je prends ma retraite début mars, divorcé, ancien rugbyman et footballeur, marcheur, danseur, mais cherchant aussi un sens à sa vie … Je m’étais inscrit sur Asian dating pour trouver une compagne le temps d’un voyage au Vietnam et voilà que les Pinay (excellent terme ; est-ce qu’elles le connaissent ?) me sont tombées dans la BAL et me voilà sous l’emprise de l’une d’elle et mon voyage va certainement se transférer au « Phil’s ».

Je vous écrirai plus  … mais là il me tarde de dévorer votre bouquin… bien que je me sois juré de ne jamais me remarier (cela m’a coûté assez cher). Merci pour votre rapidité et permettre à un French de tout savoir sur la Pinay avant de la rencontrer, car pour le coup de foudre c’est trop tard, je suis envoûté. À plus et peut-être à Bientôt.

Je lui répondais, le lendemain premier février, de la façon suivante :
Bonjour René, Effectivement la "Pinay" est envoûtante...
Le terme "Pinoy", dans le langage local désigne le Philippin en général, sans distinction de sexe. Mais "Pinay", sa version féminine, est largement employée, sans péjoration aucune.

À quelques mois près, nous sommes de la même génération.
Une culture très différente de la nôtre et qu'il est important de connaître, pour celui qui songe à s'installer ici tout du moins.
Foot... oui, rugby, je ne fais pas le poids.

R.a même adopté le costume local

Nous disposons d'une petite maison au bord de la rivière, deux chambres, salon / salle à manger, Kitchnet, salle d'eau, jardin terrasse surplombant la rivière, que nous mettons à la disposition des gens de passage. Avons ajouté canapé, fauteuils, table basse, réfrigérateur, table de cuisson électrique, etc. Et vue imprenable sur la rivière et les montagnes (petites) du Mont Palay. Ne pas hésiter à me poser des questions ou à me demander des explications. Bonne continuation, "Mabuahay" si vous passez par chez nous ; une heure et quinze minutes de Manille en bus confortable et climatisé.

Ici il est dix heures trente et la température est de 28 º C. Grand ciel bleu parsemé de quelques cumulus de beau temps sur les "montagnes", la baie de Manille et dégagée... sortie en mer cet après-midi ?
Bien cordialement, Domy. 

Et je lui faisais parvenir quelques photographies des environs et de la maison que nous louons, en précisant que, nous aussi, nous avons de petites montagnes et des forêts.

Toujours le premier février, René m’écrivait :
« Bonjour Domy, Je pense qu’on peut se tutoyer vu qu’on a le même âge. Mon aventure ou ma vie est de plus en plus excitante depuis ma rencontre avec ma Pinay. J’ai lu tout le bouquin super instructif sur la famille, la psychologie de la Pinay, la culture …
Mes réflexions :
             ·         je trouve que 3000 € par an pour la famille, ce n’est quand même pas donné
             ·         je comprends et c’est une bonne chose par contre ces cellules familiales qui ont gardé le respect et la solidarité comme ferment.
             ·         Bien aussi de savoir leurs superstitions et de comprendre l’aspect religieux ».

Des plages et des îles

« Vendredi après la lecture j’étais un peu déprimé. Avant la lecture, je me disais que 6 mois chez chacun devait être un bon compromis, mais je me rends compte maintenant qu’il faut probablement s’installer au Phil’s (vendre son appart en France) et passer juste 3 mois en France pour défiscaliser et garder un bon niveau de vie.

J’ai beaucoup pensé à l’arnaque, car ma Pinay de 52 ans (certifiés par AsianDating, je me suis fait certifier, donc je pense que c’est sérieux) m’en paraissait 35 au max. Depuis elle m’a communiqué son FaceBook et là je vois qu’elle y est depuis 97 avec beaucoup d’évènements, photos, amis et commentaires. Et elle a rajouté notre rencontre donc je suis assez rassuré.

Par contre, elle ne me dit pas qu’elle travaille alors qu’elle est indisponible de 18H à 2H tous les jours donc serveuse ? Danseuse (à 52 ans) ? Elle me dit qu’elle est coiffeuse mais qu’elle ne travaille plus ; Il y a sur FB la photo de son salon de coiffure qui a duré de 2010 à 2013. Je vous enverrai bien livrer un cadeau (lequel ? J’aurai bien vu un bon d’achat dans un magasin de fringues ou bijouterie, quels coûts ? Mais il faut que j’obtienne l’adresse dans sa ville.


"Sa fiche dit qu’elle cherche le mariage, mais elle a été mariée pendant 8 ans à un Japonais et vécu au Japon". Question : quel est le coût d’un divorce ? Elle ne m’a jamais parlé du mariage et je ne veux pas trop aborder ce sujet avant la rencontre. Si je me marie ce sera avec contrat de mariage sur la séparation de biens vu mes enfants en France, je suppose que c’est possible ».

« Pas d’enfant, donc si 52 ans elle ne peut plus y penser ; ce qui peut être gênant par rapport à leur instinct familial, car ce que je souhaite c’est que nous nous épanouissions tous les deux.
Mes interrogations sont plutôt sur les loisirs (pas de problème pour les balades nature, les plaisirs de l’eau et lecture et communications par Internet):
·         Est-ce qu’on peut capter les chaînes de sport françaises (Canal plus et Being sport) pour regarder les matchs de rugby ?
·         Je pratique la danse de salon : rock, valse, tango… est-ce qu’il existe des dancings ou des associations pour pratiquer ».

« Merci pour tout (je n’ai pas pu voir les dernières photos (le lien me renvoie sur Google mail à chaque fois) ; car en peu de temps j’en sais beaucoup et cela a contribué à faire monter le coup de foudre avec mon adorable E de Manille. J’essaie d’organiser un voyage pour début mars, je resterai un mois  et j’aimerais passer vous voir.
Dernière question : puis-je l’emmener en France rapidement sous visa « Schengen touriste 3 mois » (sous quel délai ?) avant l’éventuel  mariage ? »



Il a été touché, comme par la Grâce, mais je vais le doucher rapidement.
                                                                                                                   
Bonjour R, Pour ce qui est de faire venir une "Pinay" dans l'espace Schengen avant le mariage... Mission Impossible, même en étant Tom Cruise, aidé par Rambo, SAS, OSS 117 et James Bond, Mission Impossible. Même en faisant intervenir des politiques, en passant pas la Grèce, l'Espagne, Chypre, etc. toujours impossible.
Nos dirigeants européens préférant et de loin, des Africains et Moyen-Orientaux, si possible musulmans.

En dehors des chaînes câblées, nous disposons de deux satellites qui nous envoient plus de trois cents chaînes TV du monde entier, plus les possibilités qu'offre désormais l'Internet.

Pour ce qui est du mariage, il faut savoir que le divorce n'existe pas aux Philippines. Le seul pays, avec le Vatican tout de même, qui n'autorise pas le divorce. Par contre, il y a possibilité "d'annulment". Mais il se pourrait, si elle s'est mariée en dehors des Philippines, qu'elle ait eu la possibilité de divorcer à l'étranger. À vérifier avec le CENOMAR, Certificat de Non Mariage.

Pour ce qui est de son indisponibilité de 18 h à 02 h, il se peut, éventuellement, qu'elle travaille dans un de ces nombreux commerces qui sont ouverts 24 / 24 H.
Du genre 7 / Eleven par exemple. Très nombreux aux Phils... les syndicats ne sont pas trop regardants.

Mars n'est plus si loin ! Ici légèrement couvert, mais le soleil fait de belles apparitions ; la température est de 28 º C et le vent de l'Est pour 8 KT. Excellent début de semaine et peut-être à bientôt sur nos îles. Amicalement.



Les choses se précipitent.

 « Bonjour Domy, Eh bien me voilà, je pars demain pour les Phil’s retrouver E à l’aéroport de Manille.  Trois jours de réservés à l’Hôtel City Garden Makati pour vérifier si ça colle. Ensuite, Ifugao du 6 au 12/3 puis Visayas.
Une grosse anecdote pour ton prochain book ».

Quand j’ai dit que je faisais les examens HIV pour lui montrer que tout allait bien, on a failli se perdre.  Deux jours de colère noire parce que je mettais en doute sa probité en sous-entendant que je voulais bien qu’elle fasse le même examen. Je l’ai blessé et elle a crié pendant  deux jours en faisant la tête. Nous n’avons jamais reparlé de ces examens sauf ce matin où elle m’a annoncé qu’elle aurait les résultats ce soir.

J’espère pouvoir trouver un moment pour venir vous voir et poser plein de questions au couple Pinay-Frenchy.
Je ne sais pas si c’est le divorce d’avec un Japonais mais elle ne m’a jamais parlé de fric. Au plaisir de se rencontrer
Bien amicalement.

Bonjour R, Excellentes nouvelles que tu m'apprends dans ce dernier mail. Toutes mes félicitations.

Nous nous situons à une heure et quinze minutes, soit 50 kilomètres dans le Sud-ouest de Manille, en bus confortable et climatisé. Ta Pinay étant de Manille, elle doit connaître le système des bus locaux, à savoir le Coastal Mall, ou alors Lawton, ou sur Taft avenue. Saulog et San Antony de Padua ont des terminaux à Ternate. Mais de nombreuses autres compagnies qui partent du Coatal Mall nous desservent également. 



La température est de 27º C, la pression de 1017 mb, le vent du Nord pour 5 KT et le ciel est couvert.

Le City Garden, un excellent hôtel trois étoiles à des prix abordables.
Il est situé dans le quartier chaud de Makati, tu comprendras une fois sur place. Le Padre Burgos doit se retourner dans sa tombe ! La "Caesar salad" du Cubana Café est excellente et la bière pression descend toute seule. Perso je préfère le City Garden d'Ermita qui fût mon QG durant six mois.
Je te souhaite un très bon voyage, c'est un peu long, mais c'est si bon en arrivant. Amicalement, Domy.

PS : mon portable, localement 0905 7747 034. (Ce numéro n’est plus d’actualité, je me suis fait faucher ce portable il y a quelques mois).
Si tu as un Iphone ou Ipad, tu le conserves à l'abri et tu achètes un portable tout simple en arrivant. De l'ordre de 800 à 1.000 pesos et la carte SIM est à 40 / 50 Pesos. Les SMS à 1 peso et les conversations à 7 pesos la minute.

Et là, alors que René s’apprêtait à prendre l’avion pour rejoindre sa dulcinée… patatras.


 Bonjour Domy, Alors que j’étais serein, hier toute la famille m’est tombée dessus pour me faire annuler mon voyage. Ils ont tous vu sur internet des touristes drogués et dépouillés et mes enfants ont mis toute leur hargne pour m’empêcher de partir. Que j’étais le cas typique de celui qui y va pour se faire dépouiller. Rencontre sur Internet ; voyage un mois après la première rencontre, elle ne va pas t’amener à l’hôtel que tu as réservé, elle va te droguer et demain matin ton compte carte bleue sera vidé.

En plus un ami dans la gendarmerie a confirmé tout cela aux enfants et que la France ne pouvait intervenir. Les Phil’s seraient devenu le pire endroit pour vols suite à Internet avec l’Afrique noire. Ne voulant pas me fâcher avec mes enfants, avec qui je suis très proche, j’ai annulé ce voyage. Mais je n’abandonne pas forcément l’idée. Je suis désolé de vous faire peut-être perdre du temps, mais je pensai sécuriser le voyage en prenant un voyage organisé avec chauffeur et guide par exemple. Si vous avez un moment pour me répondre où me conseiller. Bien Amicalement.

Le sentant quelque peu déprimé, j’ai immédiatement pris ma meilleure plume et j’ai répondu.

Bonjour René,
 Si l'on n'écoutait que ceux qui ne sont jamais sortis ou presque de l'hexagone, l'on ne bougerait jamais. Cela fait près de vingt années que je vis aux Philippines, que je sillonne le pays du Nord au Sud et de l'Est à l'Ouest, en voiture, en car, à motocyclette, à pied et en tricycle, de jour comme de nuit et il ne m'est jamais rien arrivé de bien particulier.
J'ai une relation qui était le chef de la sécurité de l'ambassade de France à Manille et qui m'a confirmé que les Philippines n'étaient pas, loin de là, le pays le plus dangereux où il avait été détaché.



Durant de nombreuses années le pays a été décrit comme le Far West par des journalistes en mal de copie, mais la réalité est que 95 % du territoire est tout à fait tranquille. Je conseille tout de même d'éviter la partie Sud-ouest de l'île de Mindanao, Basilan, Jolo et l'archipel de Sulu. 

Maintenant si tu souhaites plus de sécurité, je peux te proposer de vous prendre en charge toi et ta compagne à partir de l'aéroport de Manille et de vous amener directement à Ternate ; soit dans la maison au bord de la rivière, soit dans une résidence que nous avons dans le complexe de Puerto Azul.
Résidence de 200 m2 sur trois niveaux, vue imprenable sur la baie et les îles.
Entièrement meublée et climatisée, avec golf, Club House, Port, héliport, sécurisé 24 / 24 h, etc. 

Nous possédons un van de huit places (Toyota HIACE) avec chauffeur qui vous prendra donc directement à l'aéroport pour vous amener à Ternate (56 kilomètres) dans votre logement.

Par expérience je peux te dire que Manille est certainement moins dangereuse que Paris, Rome ou New York et que les Philippines sont plus sûres que Madagascar, l'Angola, la RPC, le Cameroun, les Guinées, le Nigéria, le Mozambique, la Somalie, le Soudan, le Niger, la Mauritanie, le Mali, l'Algérie, le Maroc, la Tunisie, l'Egypte, la Lybie, l'Irak, etc. J'en passe et des meilleurs.



De nombreux retraités qui étaient installés en Amérique Centrale et du Sud, pour des raisons de sécurité nous rejoignent actuellement ; Costa-Rica, Nicaragua, Honduras... Il faut savoir que la Thaïlande est nettement plus dangereuse que les Philippines. Mais pour parler de tout cela, il nous faudrait en discuter en tête-à-tête, tranquillement installé devant une bière par exemple... SM light for me. À te rencontrer prochainement. Amicalement.

La famille, les enfants surtout, rassurés par le fait que je vais récupérer René et Emma à l’aéroport et les emmener directement à Ternate cèdent à leur père.

Bonjour Domy,
Et un grand merci. Je vais me permettre de transférer ton message aux enfants pour les rassurer et reprogrammer rapidement mon voyage.
Je suis très intéressé par ta proposition en arrivant de venir hors manille avec Emma ; cela rassurera tout le monde. Ce sera aussi intéressant de parler entre Frenchies  et aussi entre Filipinas.

Est-ce que tu peux me communiquer le coût du transfert entre l’aéroport et chez vous ainsi que le coût de la location du logement ? On pourrait y passer 3 jours.
Je suis en relation avec Philippines à la carte pour leur prendre les packages Nord Luzon et Palawan, toujours pour rassurer mes enfants, car je pense que l’on pouvait le faire seul avec Emma.
Merci et à bientôt je pense.



Je suis désolé, je suis assez pressé, car j’avais pris 5 semaines de congés et j’ai déjà perdu 1 semaine.
Je viens de regarder les vols et j’en aurais un pour arriver mercredi 9/3 à Manille.
Nous louerions donc au moins  les nuits des 9, 10, 11mars. La maison auprès de la rivière me plait bien.
Est-ce possible pour le chauffeur pour mercredi ?
Si oui je vous donne l’heure précise demain.

Bonsoir René, 
Je mets la bière au frais. La KLM arrive au terminal 3 et le chauffeur vous attendra à la porte correspondante avec sa pancarte. Il connait.
Donc KL807 en provenance de Taipei, ETA 19 h 30 à Manille.
Si pas de retard vous devriez être à Ternate aux environs de 21 h 00 et je vous attendrai afin de vous installer et peut-être d'aller dîner. Les Pinays sont toujours affamées !
Je te communique demain le Nº de portable du chauffeur. Cela devrait être Ronald, j'en aurai confirmation demain dans la journée.

Ce n'est pas notre maison d'habitation, mais nous sommes à trois cents mètres.
Donc aucune inquiétude à avoir. À très bientôt, Amicalement,


Sans aucun problème nous récupérerons René et Emma à l’aéroport du NAIA et ils passeront trois jours sympa à Ternate, avec entre autres une petite balade en mer et la visite du lac et du volcan Taal.

Puis ils nous quitteront pour d’autres horizons, les rizières en terrasses de Banaue, puis El Nido.
J’aurais l’occasion prochainement de vous donner un compte rendu de leur périple sur l’archipel du sourire, ainsi que quelques informations plus récentes sur le couple.

Sachez que des histoires similaires j’en ai quelques dizaines en réserve. Il est rare que les choses se passent mal, plus particulièrement  si  vous suivez mes recommandations et conseils. Mais cela peut arriver, j’ai malheureusement à déplorer une fausse note dans mon clavier aux nombreux octaves.

N’hésitez pas à me poser des questions via le formulaire ‘’laisser un commentaire’’, j’y répondrai dans la mesure de mes possibilités. Pour plus de confidentialité, vous pouvez me contacter via courriel :
‘’asiatribart@gmail.com’’.

À tous et à toute je souhaite une excellente fin de semaine, que la Force soit avec vous !

Expériences, avis, critiques et commentaires, comme d'habitude sont les bienvenus.



ME CONTACTER POUR

COMMANDER MES LIVRES
VAN AÉROPORT et TRANSPORT SUR LUZON,
LOCATION MAISON / CONDOMINIUM À TERNATE,
TERRAINS À VENDRE,
CIRCUITS TOURISTIQUES SUR MESURE,
PÊCHE / PÊCHE PROMENADE EN MER,
ÉTUDES ET PRÉ-ÉTUDES DE MARCHÉ,
CRÉATION DE SOCIÉTÉ / JOINT-VENTURE / PARTNERSHIP,
ENQUÊTE, CONTRÔLE ET SURVEILLANCE,
STAGE D’ADAPTATION À L’EXPATRIATION EN IMMERSION, (NEW)
ME POSER DES QUESTIONS EN RAPPORT AVEC LES PHILIPPINES.
                        UN SEUL MAIL : asiatribart@gmail.com

Retrouvez-moi sur  :
Les articles de ce blog sont © Copyright protected. Leur reproduction, mise en réseau public ou privé, sous quelque forme sont interdites sans l'accord préalable de l'auteur.

Prendre sa retraite aux Philippines,
Pourquoi ?
7107 îles, plus de 36.000 kilomètres de côtes,
   des  milliers de plages de sable blanc, le soleil toute l’année ;
des montagnes qui culminent à près de 3.000 mètres,
la jungle, les forêts, des paysages grandioses.

Une population chaleureuse et accueillante, des tribus colorées.
Un excellent service de santé à un prix abordable. Le coût de la vie,
   un des plus bas au monde ; de nombreux avantages offerts aux retraités,
pas d’impôts ni de taxes.

      Rendez-vous sur la page livres pour en savoir plus.


Épouser une Femme Philippine”,

sous titré, 

Chercher Trouver et Marier une Pinay,





S’adresse à tous les hommes occidentaux  qui souhaitent trouver aux pays des 7.107 îles celle qui deviendra la compagne de leur vie.


Un livre complet qui aborde tous les sujets sans tabous.

Plus d’information sur la page ‘’livres’’


Mon petit livre 

101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible. 




Vous trouverez plus d’information sur la page ‘’Livres’’



 EST-ELLE réelle ?
              Est-elle celle qu’elle
                Prétend être ?

Enquêtes et Investigations
                   Aux Philippines